Aller au contenu principal

EXERCICE NATIONAL DE GESTION DE CRISE MARITIME 2016

Publié le : 21 déc 2017
EXERCICE NATIONAL DE GESTION DE CRISE MARITIME 2016

Un exercice national de gestion de crise maritime s’est déroulé le l6 décembre 2016 dans la zone portuaire à Lomé.

Cette simulation a été organisée par la préfecture maritime en collaboration avec les forces de défense et de sécurité.  Le but de cet exercice était de renforcer les capacités des différents acteurs maritimes puis optimiser la coordination opérationnelle. Les opérations ont été coordonnées par le préfet maritime, le Capitaine de Vaisseau Neyo TAKOUGNADI.
Cet exercice de grande ampleur est conforme  aux recommandations du plan de sureté des installations portuaires du Togo et aux directives de l’application du code International pour la Sûreté des Navires et des installations portuaires (ISPS). Il vise à améliorer le dispositif de sécurité du port de Lomé et toutes les autres plates-formes portuaires.   
      
  L’accent a été mis essentiellement sur 3 thèmes fondamentaux  à savoir : l’acte terroriste, l’incendie et la pollution. Le scenario de cet exercice a consisté à mettre en action une riposte pour neutraliser un commando terroriste qui s’est emparé d’un tanker sur le quai du Lomé Container Terminal (LCT) en prenant en otage l’équipage. Un important incendie provoqué par un explosif  se déclenche sur le quai pétrolier et a engendré la pollution compliquant ainsi l’opération, simultanément un autre groupe de terroristes a pris le contrôle de l’Appontement de Kpémé. La Préfecture maritime conformément à ses missions, doit faire face à 3situations délicates et complexes.

Dans les délais raisonnables, le GILAT (Groupe d’Intervention Leger Anti Terroriste) s’est dépêché avec ses moyens autonomes sur le LCT et le navire « Diego » au même moment, l’Unité Spéciale d’Intervention de la Gendarmerie a fait irruption dans les locaux de la Capitainerie pour rassurer le personnel qui était sous pression des terroristes,  pendant ce temps, des éléments du 1er BIR libéraient l’appontement de Kpémé.
 
Signalons aussi le dynamisme et le professionnalisme des sapeurs pompiers sur le quai pétrolier et aussi la prompte réaction de la Base Transport de Lomé qui a envoyé un aéronef pour la surveillance aérienne de la zone de sinistre.
Le bilan des opérations fait état d’un blessé léger dans les rangs du GILAT, qui a été rapidement pris en charge par le Centre Médico-social des Armées de la Marine Nationale.

La préfecture maritime dans le souci permanent d’assurer un climat paisible d’affaires aux opérateurs et aussi en respectant les grandes lignes de l’agenda qui lui a été confié par  l’Etat, a initié au niveau des plates-formes portuaires des exercices similaires par  trimestre.

Au cours du débriefing  de l’exercice, les différents intervenants à savoir le Directeur du PAL, le contre-amiral Fogan ADEGNON, le président de la coordination des actions de l’Etat en mer, l’ancien ministre Stanislas BABA, ont tour à tour exprimé leur satisfaction totale par rapport à la réussite de l’exercice.

Dans son mot de clôture, le Préfet maritime s’est félicité du succès que vient de connaître ce énième exercice. Il a réitéré ses sincères remerciements aux Forces de Défense et de Sécurité et aux administrations portuaires pour l’étroite collaboration qui a permis une coordination opérationnelle parfaite.
 

Top