EXERCICE DE GESTION DE CRISE MARITIME « GOGIN 2017



Un exercice de gestion de crise maritime dénommé « GOGIN 2017 » s’est déroulé dans le Golfe de Guinée du 23 au 27 Mai 2017.
Initié par  l’Union Européenne en collaboration avec le centre maritime  de coordination de Cotonou et la  préfecture maritime du Togo, cette manœuvre a connu la participation de tous les acteurs de l’Etat en mer et de sécurité du Togo et du Bénin. Elle a pour objectif de renforcer les capacités des participants pour assurer efficacement la sûreté et la sécurité dans l’espace maritime.

Afin de lutter contre les pirateries maritimes, le terrorisme, le braconnage, le trafic de tout genre et le commerce illégal, les Etats prennent des dispositions idoines. C’est dans ce contexte que cette manœuvre est organisée. Elle est scindée en deux volets : volet formation des acteurs maritimes et la pratique.
S’agissant de la formation, les participants, pendant deux jours sont outillés sur la phase administrative et judiciaire de la gestion d’une crise maritime.    
 Pour la pratique, le scénario est le suivant : un navire « Norte » est suspecté d’acte de piraterie depuis le Nigeria et évoluant vers l’Ouest. En même temps  Les préfectures maritimes du Bénin et du Togo sont saisies. Au Togo la cellule de gestion de crise a été activée. Les moyens nautiques et aériens ont été engagés abords desquels se trouvaient les unités spéciales  des FAT. Enfin le navire « Norte » a été intercepté et dérouté par les forces spéciales togolaises et conduit vers le port autonome de Lomé sur les ordres de la cellule de crise. A la fin, 04 pirates ont été arrêtés et déférés à la justice. Trois otages ont été libérés dont un blessé qui est pris en compte par les unités de secours et 05 armes saisies.

Pour le Préfet Maritime, Capitaine de Vaisseau TAKOUGNADI Neyo, cet exercice participe de la volonté de notre pays à affirmer sa présence dans les eaux sous juridiction nationale et à veiller à la protection et à la sauvegarde des intérêts de l’Etat en mer. Pour finir, il a invité les Experts à faire des résultats positifs de cet exercice, un acquis qui contribue à relever les défis liés à la sécurité et à la sûreté maritime.

M. Nicolas BERLANGA-MARTINEZ l’ambassadeur de l’Union Européenne a jeté des fleurs au Togo. Pour lui, la synergie observée au cours de l’exercice est à saluer. Elle contribuera à un échange d’informations et de renseignement entre les administrations maritimes des pays du Golfe de Guinée.

Auparavant, le Ministre conseiller pour la mer de la République M. BABA  Stanislas a témoigné la gratitude des autorités togolaises, aux différents acteurs  et aux partenaires pour leurs contributions à la sécurisation des eaux togolaises.