COMMEMORATION DU 31èmeANNIVERSAIRE DE L’AGRESSION TERRORISTE DU 23 SEPTEMBRE 1986



LES CEREMONIES DE LA COMMEMORATION DU 31EME ANNIVERSAIRE DE L’AGRESSION TERRORISTE DU 23 SEPTEMBRE SE SONT DEROULEES LE SAMEDI 23 SEPTEMBRE 2017, A LA PLACE DES MARTYRS. ELLES ONT ETE PRESIDEES PAR LE MINISTRE DE LA SECURITE ET DE LA PROTECTION CIVILE, LE
Etaient présents, le Président de l’Assemblée Nationale, Monsieur Dama DRAMANI, des présidents des institutions de la République, des membres du gouvernement, des autorités administratives, militaires, civiles, religieuses et une foule venue pour rendre hommage à nos immortels héros.
Le 31ème anniversaire de l’agression terroriste a été observé par le traditionnel dépôt de gerbesde fleurs au pied du monument de la place des martyrs par le Ministre de la sécurité et de la protection civile, représentant le chef de l’Etat. Le dépôt a été suivi de la sonnerie aux morts et l’exécution de l’hymne national par la musique du Régiment Commando de la Garde Présidentielle.


Après l’hymne, les chants de recueillement ont été exécutés par les chorales Avenir de l’Université de Lomé, des femmes FAT et de Saint Pierre et Paul en mémoire des vaillants et valeureux fils qui sont morts pour la noble cause de la patrie.


A son arrivée comme à son départ le Ministre de la sécurité et de la protection civile, le Colonel Damehane YARK a reçu les honneurs d’une troupe du 1er Bataillon d’Intervention Rapide commandée par le Commandant  MAGNIBO N’Galanh. 


Pour rappel, le 23 septembre 1986 un commando  armé, infiltré depuis le Ghana, avait pris d'assaut des points stratégiques de Lomé causant la mort de nombreux civils et des forces de Défense et de Sécurité. La réaction de l’armée togolaise pour empêcher le putsch fut très rapide et particulièrement efficace.


L’histoire du Togo se serait écrite autrement si les agresseurs et leurs commanditaires avaient atteint leur objectif principal, celui d’assassiner le chef de l’Etat d’alors.