CEREMONIE DE RETRAIT DE DRAPEAU AU CORPS DES GARDIENS DE PREFECTURE



En application du décret pris en conseil des ministres le 11 Février 2017 portant dissolution du corps des gardiens de préfecture, il s’est tenu  mardi 07 Mars 2017 dans l’enceinte de l’ex-corps des gardiens de préfecture, Une cérémonie de retrait de drapeau. Cette cérémonie a été présidée par le ministre de la sécurité et de la protection civile, le colonel Damehane YARK, en présence du Chef d’Etat Major Général des Forces Armées Togolaises,  le Général de Brigade Abalo KADANGHA, du Directeur Général de la Gendarmerie Nationale, le Colonel Yotrofei MASSINA, du Commissaire Divisionnaire Tété Mawuli KOUDOUWOVO Directeur Général de la Police Nationale et de plusieurs autres autorités militaires et paramilitaires.

Il faut rappeler que l’ex-corps des Gardien de Préfecture a vu le jour un 15 Décembre 1965 quand une partie des personnels de la Gendarmerie Nationale fut transférée au ministère de l’intérieur pour donner naissance,  le 1er Janvier 1966 au corps de Gardiens de circonscription. Ce corps avait pour mission d’assurer la sécurité des autorités administratives et politiques, garder les édifices et installations publics ou privés mais d’intérêt public, appuyer les agents de perception des taxes et participer au maintien de l’ordre et de la sécurité publique.

Ce corps a pris successivement les dénominations de Gardiens de préfecture en 1981, Gardien de sécurité du Territoire en 1992,  avant de redevenir Corps des Gardiens de Préfecture en 1995. Amputé de sa mission principale, avec la création du corps des pénitenciers, ce corps d’un effectif d’environ de 500 personnes est reversé à la Gendarmerie Nationale pour emploi.

Aujourd’hui et pour toujours, nos populations et surtout nos autorités administratives locales garderont  en mémoire tous ces hommes dévoués qui ont su apporter la sécurité aux chefs de circonscription, aux préfets et protéger les édifices des préfectures et les prisons pendant de si longues années.